The news is by your side.

Roca Maroc mise sur la durabilité: Eau et architecture au menu

30
Le leader mondial des produits pour salles de bains, ROCA, qui soutient les initiatives et projets innovants qui mettent en valeur le savoir-faire, l’excellence, la qualité et le sens de la durabilité, a organisé à Casablanca une rencontre exceptionnelle autour de l’eau, réunissant ses équipes et celles de la Fondation We Are Water autour d’une conférence inédite donnée par l’architecte américaine Martha Thorne, Directrice du Pritzker Architecture Price, sur le thème : « Smart City and Water ». En effet, le groupe espagnol impliqué dans la gestion durable de l’eau et des villes à l’architecture intelligente, a permis a travers cette rencontre de présenter le travail de la Fondation We Are Water qui poursuit deux objectifs majeurs : sensibiliser le grand public et les organisations afin de permettre le développement équitable et la gestion durable des ressources hydriques dans le monde, et mener des actions concrètes pour contrer les effets négatifs du manque de ressources adéquates en eau dans les domaines des infrastructures, de l’éducation, de la santé et de la recherche. A cette occasion, Xavier Torras, directeur de We Are Water, a exposé les programmes de la Fondation au Maroc qui a démarré en avril 2014 un projet pilote dans la province de Zagora en vue d’améliorer les conditions d’éducation et de santé de près de 4.000 enfants d’écoles rurales. Cette démarche a permis la mise en place d’équipements sanitaires fonctionnels dans 19 écoles primaires, selon la répartition suivante : 4 à Ait Ouallal, 5 à Agdz et 10 à Tamezmoute. Enfin, pour ce qui fut le plat de résistance de cette rencontre, l’exposé de Martha Thorne, auteure de renom et éditrice, doyenne de l’IE School of Architecture and Design (Espagne) et directrice du prix Pritzker depuis plus de dix ans, a permis de dévoiler devant un parterre de journalistes et d’architectes marocain, un grand nombre de pistes d’évolution pour l’architecture, notamment dans le cadre des liens entre la conception de bâtiments et la gestion de l’eau dans les grandes villes, une problématique qui touche de près le Maroc condamné au stress hydrique. Des concepts qui n’ont pas laissé indifférents les architectes présents lors de cette rencontre dont l’un a laissé glisser : « Pincez moi que je me réveille de ce rêve »…
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :