Le Roi charge Benkirane de constituer l’Exécutif : Tout roule pour le PJD ?

0 61
Comme annoncé précédemment, le roi a reçu, lundi 10 octobre, au Palais royal de Casablanca, Abdelilah Benkirane, SG du PJD, vainqueur des législatives du 7 octobre et l’a nommé chef du gouvernement, conformément à l’article 47 de la Constitution.
Pour A. Benkirane le temps des consultations avec d’autres partis politiques ayant accédé au Parlement est venu histoire de disposer d’une majorité et de proposer au roi une liste de ministres pour validation.
La composition de la majorité parlementaire doit être annoncée avant l’ouverture de la session d’automne du Parlement vendredi 14 octobre. Mais la Constitution n’a pas prévu de date limite pour la création d’un nouveau gouvernement, mais celle-ci devra intervenir dans les semaines qui viennent pour éviter les situations de blocage institutionnel et pour permettre au projet de loi de Finances 2017 d’être adoptée fin décembre.
En rempilant pour cinq ans à la tête de l’Exécutif, Benkirane n’aura pas la partie des plus faciles au niveau du choix des profils ministrables et des arbitrages politico-politiciens, pour composer son gouvernement.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus