Le Roi félicite le nouveau locataire de la Maison Blanche : Redynamiser un commerce historique

0
Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Donald Trump, à l’occasion de son élection en tant que président des Etats-Unis d’Amérique, dans lequel il lui exprime « ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux de succès dans ses nouvelles hautes fonctions pour mener le peuple américain ami vers davantage de progrès et de prospérité. »
Le souverain souligne, dans ce message, que l’élection de M. Trump à la présidence des Etats-Unis « traduit la confiance et la considération dont il jouit auprès du peuple américain », eu égard à l’attention sincère qu’il porte à ses intérêts suprêmes et à la grande expérience professionnelle qu’il a accumulée et qui sera « sans doute d’un apport indéniable dans sa direction sur la voie de davantage d’acquis et de réalisations dans tous les domaines et du renforcement de la présence internationale agissante et efficace des Etats-Unis sur la scène mondiale. » Sonnant comme un rappel à l’adresse du nouveau président américain, le Roi a exprimé aussi « sa fierté pour les liens d’amitié solides qui unissent les deux peuples et de l’estime mutuelle et des relations historiques fortes entre les deux pays séculaires. » Tout en réaffirmant sa « forte détermination à œuvrer de concert avec M. Trump pour l’exploitation efficiente et la mise en œuvre optimale du partenariat stratégique entre le royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, la consolidation du dialogue, de la coordination et des consultations entre les deux pays au sujet des questions d’intérêt commun, en particulier celles relatives aux défis croissants auxquels font face la sécurité et la paix mondiales avec en premier lieu la lutte contre toutes les formes d’extrémisme, de violence et de terrorisme et la contribution à la résolution pacifique et équitable des différents conflits et foyers de tensions dans le monde. »
Le message royal exprime aussi « sa satisfaction pour le soutien permanent et le grand intérêt que les Etats-Unis portent aux réformes structurelles profondes engagées au Maroc pour la réalisation du développement global, aux efforts déployés pour la consécration de la paix et la stabilité dans la région et aux initiatives entreprises pour une Union maghrébine complémentaire et intégrée, à même de prémunir la région contre les menaces sécuritaires qui la guettent et de réaliser les aspirations de ses peuples au progrès et à la prospérité. »
C’est donc un appel des plus francs à la redynamisation du commerce bilatéral qui est ainsi lancé par le Roi au Président US fraîchement élu. Appel qui n’est pas anodin si on se rappelle du réquisitoire fait par le Roi du Maroc, depuis le Golfe arabique, à l’Amérique. Réquisitoire où il était question de « coups de poignard dans le dos » auquel le Royaume ne s’attendait pas de la part de pays partenaires et amis.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus