The news is by your side.

Sale temps pour les journalistes en Palestine : Tel-Aviv maintient une vingtaine sous les verrous

0 214

Le Comité de soutien aux journalistes rappelle que « l’arrestation du journaliste Ayman Qawariq par l’occupation israélienne, vendredi soir, à l’une des portes de la mosquée al-Aqsa, a porté le nombre total à 24 journalistes détenus dans les prisons israéliennes, dont la journaliste Bushra al-Taweel ».Le Comité a ajouté qu’Israël « a prolongé la détention du journaliste Qawariq jusqu’à la journée du dimanche ».
Le Comité a appelé les organisations humanitaires et des droits de l’Homme à intervenir « pour arrêter la politique de détention et de sa prolongation contre les journalistes détenus dans les prisons de l’occupation ».Comme il a invité ces institutions à « faire pression sur l’occupation pour qu’elle libère tous les journalistes et militants, qui sont arrêtés sur fond politique, sans justification légale ».
« Nous appelons le Conseil de sécurité de l’ONU à mettre en œuvre la résolution 2222 sur la protection des journalistes et à tenir Israël pour responsable de ses violations contre les professionnels palestiniens de la presse », précise ce collectif.
Les autorités d’occupation israéliennes détiennent environ 4 850 Palestiniens dans 23 prisons et centres de détention, dont 41 prisonnières, 225 enfants et 520 détenus administratifs (sans chef d’inculpation), d’après les institutions spécialisées dans les affaires des prisonniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.