Scandale de corruption à Moscou : Le ministre de l’Economie aux arrêts

0
C’est dans la nuit de lundi à mardi que le ministre russe de l’Économie, Alexeï Oulioukaïev, en poste depuis 2013, a été mis en examen pour « extorsion de pots-de-vin ». Soupçonné d’avoir reçu 2 millions de dollars dans le cadre d’une importante transaction pétrolière, il encourt une peine allant de de 8 à 15 ans de prison.
Selon le Comité d’enquête de Russie, principal organe d’enquête de la Fédération de Russie qui rend compte directement au Président Poutine, A. Oulioukaïev est coupable des faits qui lui sont reprochés, soit d’avoir monnayé une évaluation « positive » qui aurait permis au groupe pétrolier Rosneft d’acquérir, fin octobre, 50 % de son concurrent Bashneft. L’arrestation a été menée par le Service fédéral de sécurité, le FSB, a indiqué le Comité d’enquête. La porte-parole du Comité d’enquête a précisé que la vente de la majorité de Bachneft à Rosneft n’était pas en cause. « L’acquisition des parts de Bachneft a été effectuée de manière légale et n’est pas visée par l’enquête », a-t-elle dit.
L’arrestation a suscité l’étonnement de Sergueï Chvetsov, premier directeur adjoint de la Banque centrale de Russie. Alexeï Oulioukaïev « était la dernière personne qu’on pourrait soupçonner de quelque chose comme cela », a-t-il déclaré. « Ce qui est écrit dans les médias semble absurde. Rien n’est clair pour le moment ».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus