Que se passe-t-il à Al Barid Bank ? La tension monte…

En bloquant le dialogue social, le Top management de Barid Bank s’est vite mis à dos les employés syndiqués. Une lourde atmosphère règne en effet au sein de cette entreprise qui fait la promotion de ses produits à grands achats d’espaces publicitaires tout en tournant le dos aux revendications légitimes de ses salariés. Pourtant, c’est grâce à ces derniers – et à leurs sacrifices- que l’entreprise a pu réussir sa mue pour mieux se redéployer. En tout cas, le bureau national du syndicat national de cette entité n’a pas manqué de réagir en fustigeant l’attitude butée de la direction vis-à-vis du processus de dialogue social tout en cherchant à geler toute négociation autour du statut particulier des salariés de l’entreprise ou encore d’aborder les dossiers en suspens et qui avaient fait l’objet d’accords. Plus, le Top management feint d’ignorer la nouvelle représentation syndicale issue des élections professionnelles de 2015 et tourne le dos aux doléances qui lui sont adressées, l’objectif visé par une telle attitude butée et irresponsable étant de poursuivre le démantèlement du secteur. Le bureau syndical affilié à la FDT dénonce le retard enregistré dans la mise en place du nouveau statut des salariés de l’entreprise et s’inquiète quant à ses retombées néfastes sur les salariés. Souvent citée comme une « entreprise exemplaire », l’aura d’Al Barid Bank risque de pâtir d’une atmosphère délétère nourrie par le Top management. Tout pourrissement de la situation risque d’engendrer des tensions aux répercussions imprévisibles.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus