Singapour star du PISA : Le Maroc toujours out !

0
L’OCDE a publié ce mardi les résultats enquête-test PISA (Programme international sur le suivi des acquis des élèves), qui évalue la qualité, l’équité et l’efficacité des systèmes scolaires. Testant les performances des systèmes scolaires dans 72 pays, dont 34 membres de l’OCDE, cette enquête a révélé que Singapour devance le reste du monde. Le Maroc quant à lui ne figure pas sur ce classement 2015, mais devrait l’être l’an prochain.
Les sciences étaient au centre de l’évaluation du Programme international sur le suivi des acquis des élèves (PISA) de 2015. En tête de ce classement figure Singapour, suivi du Japon et du Taipei chinois puis de la Finlande et de l’Estonie. Tous ces pays ont obtenu un score supérieur à 530 points, tandis que la Turquie et le Mexique avec des scores respectifs de 425 points et 416 points ont occupé les dernières marches. Portant essentiellement sur l’évaluation des sciences et des compétences dans ce domaine revêtant une importance grandissante dans l’économie et la société d’aujourd’hui, l’enquête montre que « si les dépenses par élève dans l’enseignement primaire et secondaire ont augmenté de presque 20 % depuis 2006 dans les seuls pays de l’OCDE, seulement 12 des 72 pays et économies ayant participé à l’enquête PISA ont vu leurs résultats en sciences progresser au cours de cette période ». Parmi les systèmes éducatifs les plus performants, l’enquête citre ceux de Singapour et de Macao (Chine), et ceux du Pérou et de la Colombie comme des systèmes peu performants. La position du Singapour trouve son explication dans le fait qu’au moment où « près d’1 élève sur 10 dans les pays de l’OCDE obtient des résultats très élevés en sciences, ce ratio est d’1 élève sur 4 à Singapour.
Sur le même registre, le rapport PISA 2015 met en évidence que l’actuel contexte de flux d’informations massifs et d’évolution rapide impose à chaque individu d’être capable de « réfléchir de façon scientifique ». Autrement dit « de comparer des données pour parvenir à une conclusion ou de comprendre que la « vérité » scientifique peut changer au fil du temps, avec les nouvelles découvertes, et à mesure que les individus acquièrent une meilleure compréhension des forces de la nature et des capacités et limites de la technologie ». Elle indique également que dans les pays de l’OCDE, « plus d’un élève sur cinq n’atteint pas le niveau de compétences de base dans cette matière ». Ladite enquête montre que seuls le Canada, l’Estonie, la Finlande, Hong Kong (Chine), le Japon, Macao (Chine), Singapour et le Vietnam comptent au moins neuf élèves de 15 ans sur dix qui maîtrisent les savoirs fondamentaux que chaque élève devrait posséder avant de quitter l’école ».
Cette situation met en lumière l’importance de la réalisation de l’objectif de développement durable n° 4 à l’horizon 2030, à savoir « assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous ». Concerné par les objectifs du développement durable, mais également par la mise à niveau de son système éducatif, le Maroc qui a vu plusieurs pays ou territoires supplémentaires rejoindre l’étude 2015 (Pékin et les provinces de Jiangsu et Guandong (en Chine), l’Algérie, la République dominicaine, le Kosovo et le Liban) devrait figurer sur le classement PISA 2016. Et ce, car l’enquête PISA n’a été élargie au Maroc qu’en milieu de 2015. Pour rappel, l’’OCDE et le Maroc avaient signé, hier 15 juin 2015 à Paris, un protocole d’accord relatif à l’établissement du «Programme-pays Maroc». Cet accord de coopération a été signé par le secrétaire général de l’Organisation, Angel Gurría, et le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Le Maroc est l’une des trois économies partenaires aux côtés du Kazakhstan et du Pérou à bénéficier de ce programme de coopération bilatérale.
A noter par ailleurs que dans le cadre de l’enquête PISA 2015 a porté sur près de 540 000 élèves de 15 ans dans 72 pays et économies qui ont été soumis aux épreuves de sciences, de compréhension de l’écrit, de mathématiques et de résolution collaborative de problèmes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus