The news is by your side.

Soigner les Océans : Rabat abrite un rendez-vous international d’importance

0 121

Dans son rôle de membre fondateur de l’Alliance de la Décennie de l’Océan, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement accueille cette réunion qui vise à galvaniser le soutien à la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (la Décennie de l’Océan).

Des acteurs d’Afrique, d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Océanie et d’Amérique du Sud ont eu à discuter du 1er au 3 juin, du rôle des fondations philanthropiques dans la co-conception et l’utilisation de sciences océaniques transformatrices nécessaires pour relever les dix défis de la Décennie et contribuer aux ambitions du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La deuxième réunion de Dialogue des Fondations constitue également une étape essentielle en vue de la Conférence des Nations Unies sur les océans qui se tiendra à Lisbonne, au Portugal, du 27 juin au 1er juillet.

Vladimir Ryabinin, secrétaire exécutif de la COI-UNESCO, assure que pour « réaliser les ambitions de la Décennie de l’Océan, il faudra non seulement une révolution dans le domaine des sciences océaniques, mais aussi une révolution dans la façon dont nous finançons et utilisons les connaissances océaniques. D’ores et déjà, la communauté philanthropique joue un rôle essentiel en réunissant divers partenaires, en explorant des domaines émergents et en catalysant le financement d’une science au pouvoir transformateur qui, j’en suis convaincu, débouchera sur des solutions révolutionnaires contribuant à la réalisation des Objectifs de développement durable ».

Et d’ajouter qu’« en réunissant ce groupe de dirigeants du monde entier à l’occasion de la deuxième réunion du Dialogue des Fondations, nous pouvons renforcer l’impact collectif de la communauté philanthropique pour concevoir et produire ensemble des solutions nous permettant de gérer l’océan de manière durable ».

A noter que le deuxième Dialogue des Fondations s’appuie sur les acquis de la première édition qui s’est tenue à Copenhague, au Danemark, en février 2020 et qui a été organisée par les FONDATIONS VELUX. Celle-ci a permis de renforcer les relations de travail au sein de la communauté philanthropique mondiale en soutien aux sciences océaniques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :