The news is by your side.

SOWIT : Une analyse gratuite des sols au profit des agriculteurs maghrébin

0 210

La campagne céréalière en cours se tend de plus en plus. Les agriculteurs commencent à s’impatienter car les pluies tardent et ils réfléchissent sérieusement à la possibilité de faire une impasse sur la fertilisation. Pour les céréaliers dont les parcelles consomment de 50KG à 150KG d’azote par an et par hectare, c’est un surcoût de 200 à 600 dirhams par hectare qu’il faudra encaisser.
Le coût de l’azote s’est en effet envolé pour atteindre près de 14 dirhams l’unité (kilogramme), ce qui représente un casse-tête pour les agriculteurs tant cet engrais est essentiel au développement des céréales. Face à cette situation, SOWIT offre une analyse gratuite aux céréaliers pour faire face au casse-tête de la fertilisation en campagne sèche.
L’idée est simple, SOWIT analyse les parcelles à partir de ses satellites et détermine le besoin en azote des cultures (KG/Hectare). SOWIT s’appuie sur la mesure de l’azote déjà absorbée par les cultures ainsi que la quantité d’azote encore nécessaire pour atteindre l’objectif de rendement de l’agriculteur au vu de sa dynamique de rendement, de la situation climatique de sa parcelle et de la nature de son sol. Ce service de FERTISAT a déjà couvert plus de 3,000 hectares l’année dernière au Maroc et 1,200 hectares en Tunisie. Il a même fait l’office d’une convention entre l’Association Marocaine de Multiplicateurs Semenciers et SOWIT pour le diffuser sur l’ensemble du territoire national. Les agriculteurs reçoivent une carte de recommandation en apport d’azote (exemple ci-dessous) qui leur permet d’apporter la bonne dose, au bon endroit et au bon moment. Ils optimisent de fait l’utilisation de l’azote et peuvent même parfois faire une impasse si la situation de la parcelle ne justifie pas un apport.
Ouadie Krafess, agriculteur dans la région de Had Kourt ayant testé la parcelle déclare « Le service SOWIT permet un suivi au demi-hectare près, déterminant les différents besoins en azote dans les différentes parties de la parcelle. L’intérêt est de n’apporter que ce qu’il faut, d’où gain de temps, efficacité et économie certaine quelle que soit la configuration de la parcelle ». Après avoir testé le service l’année dernières sur quelques hectares, il a décidé de le généraliser à l’ensemble de ses parcelles. Pour bénéficier d’une analyse gratuite, rien de plus simple, il suffit de télécharger l’application mobile SOWIT, de renseigner sa parcelle et de commander FERTISAT. L’agriculteur recevra immédiatement les besoins en engrais de ses céréales…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :