Sport pour tous : Lorsque le MJS fait dans le bidon !

Au moment où l’écrasante majorité des fédérations sportives souffrent d’un Grand problème de gouvernance, le ministère de la Jeunesse et des Sports finance une fédération qui n’a pas droit de cité: La Fédération Royale Marocaine dite de Sport pour tous. Une calamité !
Créée il y a cinq ans par le ministère de tutelle, cette fédération est aujourd’hui présidée par une fonctionnaire fantôme du MJS, Nezha Bidouane pour ne pas la nommer. En réponse à une question posée à l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Ouzzine, à propos de cette fédération, il avait précisé que le ministère n’a même pas de dossier administratif et juridique de cette dernière. Pourtant, cette fédération avait eu droit au concours financier des fédérations sportives.
Sur un autre registre, la Fédération Royale Marocaine de Sport pour Tous qui prétend la vulgarisation et la promotion du sport empiète d’une manière ou d’une autre sur le rôle dévolu aux fédérations sportives. Et l’on est étonné par la générosité du MJS qui ne lésine pas sur les moyens à telle enseigne que la subvention financière qui vient d’être débloquée à cette fédération est de 13 MDH. Soit deux fois plus le montant qu’on accorde à des fédérations de grandes disciplines olympiques.
Maintenant, il reste au ministère de la Jeunesse et des Sports de transformer toutes les fédérations sportives en associations para-administratives en plaçant à la tête de chaque fédération un fonctionnaire comme l’avait fait, dans les années 1980, feu Abdellatif Semlali.
En vertu de la loi 30-09, seules les fédérations sportives habilitées ont droit aux subventions financières de l’Etat. Hormis les fédés de Golf, d’athlétisme et de Football, toutes les fédérations sportives ne sont pas habilitées. Y compris celle de sport pour tous et….du vent!

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus