Statistiques monétaires : Légère hausse du volume de crédit

Bank Al-Maghrib a relevé dans ses indicateurs mensuels que le volume du crédit bancaire a crû en août dernier de 3,4% par rapport à la même période de 2015. BAM précise que cette hausse est directement imputable aux facilités de trésorerie qui ont enregistré une hausse de 0,8% (contre -0,4% un an auparavant) ainsi qu’au rythme de progression des prêts à l’équipement qui s’est apprécié de 5,5% (contre 4,3%). Pour leur part, les crédits à la consommation ont progressé de 5,7% (contre 4,9%) et ceux à l’immobilier de 2,1% (contre 2%). S’agissant des crédits au secteur non financier, ils ont progressé de 3,4% (contre 3,2%) du fait d’une accélération de la progression des crédits aux sociétés non financières privées à 1,5% et d’une hausse de 10,3% des concours aux sociétés non financières publiques. S’agissant des créances en souffrance, celles-ci se sont accentuées de 8,4% à 61 Mrds Dhs, soit un taux de contentieux de 7,7%. Pour ce qui est de l’agrégat M3, il a enregistré à fin août 2016 une hausse de 5,5% à 1 178,6 Mrds Dhs. Cette évolution recouvre un bond de 6,9% des dépôts à vue auprès des banques à 471 Mrds Dhs, une augmentation de 5,9% des comptes d’épargne auprès des banques à 143,3 Mrds Dhs et une hausse de 1,1% des comptes à terme et bons de caisse auprès des banques à 168 Mrds Dhs. Côté contrepartie, les réserves internationales nettes ont bondi de 18,2% à 248,8 Mrds Dhs. Au registre des agrégats de placements liquides, ceux-ci ont augmenté de 10,5% à 569,6 Mrds Dhs. Sur ce plan, les titres émis par les OPCVM obligations ont augmenté de 14,4% à 189,5 Mrds Dhs, les bons de trésor négociables se sont affermis de 9,1% à près de 336,4 Mrds Dhs et les titres émis par les OPCVM actions & OPCVM diversifiés se sont accrus de 5,7% à 33,9 Mrds Dhs. En revanche, les billets de trésorerie ont chuté de 46% à 884 M Dhs et les bons des sociétés de financement ont reculé de 7,8% à 6,4 Mrds Dhs.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus