Suprématie planétaire des banques chinoises

ICBC, CCB, BOC et ABC sont autant d’acronymes qui pèsent lourd, très lourd même, sur l’échiquier international de la finance. En effet, il est question de quatre des cinq premières banques du monde, selon The Banke magazine qui vient de publier son classement annuel des institutions financières. A la première place, trône la banque industrielle et commerciale de Chine (Industrial and Commercial Bank of China) avec 274 milliards de dollars de fonds propres. Appelé dans le jargon financier « Tier 1 », il s’agit des capitaux propres les plus solides des établissements financiers. Ils représentent la capacité d’une banque à générer une croissance rentable, à absorber des pertes exceptionnelles, et à résister aux crises.

À la deuxième, quatrième et cinquième places du classement, on trouve respectivement China Construction Bank (CCB), Bank of China (BOC), et Agricultural Bank of China (ABC). La banque américaine JPMorgan Chase n’est que troisième, avec 200 milliards de dollars de fonds propres. Bank of America, qui était cinquième l’année dernière, a été rétrogradée en sixième place. Ainsi, les banques chinoises ont volé la vedette à leurs concurrentes américaines depuis la crise financière qui s’est déclarée en 2007. Les géantes de l’empire du Milieu ont réalisé près de 308 milliards de dollars de bénéfices avant impôt en 2015, contre 206 milliards pour les Américaines. Ces dernières ne représentent plus que 21 % des bénéfices mondiaux, contre 26 % en 2006.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus