The news is by your side.

Syrie : Décisives batailles au sud d’Alep

13
Encerclés de toutes parts, des djihadistes ont lancé dimanche une offensive au sud d’Alep pour tenter d’ouvrir une nouvelle route d’approvisionnement. Mais cette contre-offensive n’aura pas réussi à desserrer l’étau maintenu par les forces syriennes et leurs alliés. Dans l’effort, un hélicoptère russe a été abattu alors qu’il revenait d’une mission humanitaire. De quoi compliquer la donne alors que l’ONU table sur la relance des pourparlers de paix pour fin août. Ahrar al-Cham épaulé par les djihadistes de l’ex-Front al-Nosra – désormais répondant au nom de Front Fateh Al-Cham depuis avoir annoncé sa rupture avec Al-Qaida, poursuivent lundi les combats pour réussir une quelconque percée aux alentours d’Alep désormais encerclée par l’armée arabe syrienne et ses alliés. Il faut croire que leur tentative d’ouvrir une nouvelle route d’approvisionnement au sud de la ville paraît de plus en plus lointaine. Quand bien même ils jouent des civils comme boucliers en vue de pousser les forces du régime à desserrer l’étau.
Dimanche, Fateh al-Cham a mené deux attaques à la voiture piégée contre des positions du régime et de ses alliés dans la banlieue de Rachidine, à la périphérie sud-ouest d’Alep et les combats entre les deux bords faisaient rage en début de soirée, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Parallèlement, les bombardements ont repris sur les quartiers rebelles. Selon l’agence officielle Sana, des familles ont pu emprunter les couloirs humanitaires pour être prises en charge par des soldats et « transportées en bus vers des abris temporaires ». Dans un communiqué, l’armée russe a, elle, affirmé que 169 civils et 69 rebelles ayant rendu les armes avaient emprunté depuis vendredi l’un des trois couloirs « humanitaires ». Mais la situation reste explosive dans cette zone qui cristallise, à elle seule, la guerre en Syrie. Celui qui remportera la bataille d’Alep remportera la guerre contre le terrorisme qui a fait des ravages en Syrie.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :