The news is by your side.

Système bancaire : Le niveau de concentration continue de baisser

0 152

La part des trois premières banques dans le total-actif du secteur s’est ainsi établie à 62,4%, contre 62,9% et celle des cinq plus grandes banques s’est située à 76,8% contre 77,6% en 2020, précise BAM.

Pour ce qui est des dépôts, les trois premières banques ont disposé près de 63,4% des dépôts collectés contre 63,7% une année plus tôt et les cinq premières détenaient une part de 78,5% contre 78,6%.

S’agissant du crédit, les trois premières banques ont concentré 60,7% des crédits distribués, contre 61,5% en 2020 et les cinq plus grandes ont représenté 78,4% des financements contre 79,3%. En fonction du statut de l’actionnariat, les banques à capital privé majoritairement marocain détenaient 53,7% des guichets, contre 54% en 2020. Cette part est de 63,5% en termes de total-actif, 64,1% pour les dépôts et 61,6% pour les crédits, contre respectivement 64%, 64,4% et 62,3% une année auparavant.

Les banques à capital privé majoritairement étranger ont vu leur part de marché augmenter à 16,6% en termes de réseau (+0,2 point). En revanche, leur part de marché en termes de total actif, de dépôts et de crédits a reculé respectivement à 15% (-0,6 point), 15,8% (-0,6 point) et à 18,8% (-0,6 point).

Pour leur part, les banques à capital majoritairement public ont renforcé leur part de marché en termes de réseau à 29,7% (+0,1 point), de total-actif à 21,5% (+1,1 point), de dépôts à 20,1% (+0,9 point) et de crédits à 19,6% (+1,2 point).

Pour ce qui de la concentration de l’activité des sociétés de financement, à fin 2021, la part détenue par les trois plus grandes sociétés de crédit à la consommation dans le total-actif du secteur s’est établie à 62% en hausse de 2 points d’une année à l’autre et celle des cinq premières s’est accrue d’un point à 88%.

Concernant le secteur du crédit-bail, les parts des trois et cinq premières sociétés se sont situées respectivement à 72% et à 95% à fin 2021, en retrait d’un point par rapport à 2020. Parallèlement, la concentration de l’activité des établissements de paiement fait état d’une baisse d’un point à 88,4% de la contribution des 3 premiers établissements de paiement dans le total des transferts de fonds, opérés par les sociétés offrant le service de transfert de fonds, et d’un recul de 1,2 point à 96,4% pour les 5 premiers établissements. Trois établissements de paiement représentent une part de 67% des comptes de paiement ouverts et effectuent plus de 75% du volume des transactions sur les comptes de paiement, contre respectivement 85% des comptes et 93% du volume de transactions pour les 5 premiers établissements.

A propos de la concentration de l’activité des associations de micro-crédit, il ressort du rapport que la contribution des 3 premières associations de micro-crédit dans la distribution des crédits s’est établie, à fin 2021, à 95% et celle des 5 premières associations à 98%. Sur base consolidée, le niveau de concentration de l’activité de crédit des 3 premiers groupes bancaires a enregistré une baisse d’un point à 61% par rapport à 2020. De même, la part des 5 premiers groupes a reculé de 2 points à 78%. L’analyse par objet montre que pour les crédits de trésorerie et à l’équipement, la part des groupes a baissé d’un point, à 57% pour les 3 premiers groupes et 79% pour les cinq premiers groupes. S’agissant des crédits immobiliers, ces parts se sont contractées d’un point respectivement à 62% et 79%. Concernant les crédits à la consommation, leur poids a baissé de 3 points par rapport à l’année dernière, soit 60% pour les trois premiers groupes et 79% pour les 5 premiers groupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.