Télécoms : IAM négocie une licence 4G au Togo

Moins de deux semaines après que le gouvernement togolais ait décidé d’engager les négociations pour l’attribution des licences 4G, Maroc Telecom a affiché ses intentions d’obtenir la licence 4G pour sa filiale togolaise Atlantique Telecom Togo (Moov). Après des années d’attentes, l’opérateur historique va pouvoir entamer les négociations qui ne s’avèrent pas faciles puis que le principal concurrent d’IAM est Togo Cellulaire, filiale de Togo Télécom détenue à 100 % par l’Etat. Par ailleurs, il faut dire que Moov Togo, second opérateur de téléphonie mobile du pays, poursuit depuis des années un rythme important d’investissement. Dans ce cadre, elle a initié un projet de construction de backbone fibre optique entre Lomé et Kara sur une étendue de 450 km (3,5 milliards de F CFA). L’annonce faite fin juillet à Lomé par Abdeslam Ahizoune, président du directoire du groupe, avait laissé un écho favorable chez la tutelle togolaise qui aspire à moderniser ses infrastructures ». Cette infrastructure devrait permettre d’augmenter les capacités et permettre la fluidité du trafic haut débit à travers les services Data 3G et 4G.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus