The news is by your side.

Tension maroco-algérienne : Nouakchott voudrait jouer les bons offices

0 224

Le chef de l’Etat mauritanien s’est déclaré convaincu qu’il n’y a pas d’ «intention ou de prémices d’une nouvelle escalade» entre les deux voisins en froid. «Nous ne la (l’escalade, ndlr) souhaitons pas. C’est une situation qui aurait des effets négatifs sur l’intégration maghrébine. Il faut compter sur la sagesse de ces deux pays frères, avec lesquels nous entretenons de très bonnes relations.»
Sur le dossier saharien, le Président Ould El Ghazouani a rappelé que son pays «affiche une neutralité positive sur ce dossier», et ce «depuis l’accord de paix d’Alger, le 5 août 1979, mettant fin aux combats avec le Polisario».
Le gouvernement mauritanien avait exprimé ses regrets que les différends entre Rabat et Alger n’aient pu «être gérés avec sagesse et dans le secret». Déclaration officielle faite au lendemain de la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Décision vite suivie par l’interdiction du ciel algérien à tous les avions marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.