The news is by your side.

Tension persistante entre Paris et Bamako : Les ONGs trinquent…

0 117

Pour l’heure, la liste des ONG concernées n’est pas établie. Mais de nombreuses ONG maliennes peuvent être aussi concernées.

Cette décision intervient après la décision décidée par Paris de couper l’aide au développement destinée au Mali. Paris avait évoqué notamment des liens avec le groupe de sécurité privé, Wagner. Pour Bamako, cette décision est un non-événement.

A rappeler que la France avait décidé, après les vives critiques formulées par les Maliens, de mettre un terme à sa présence militaire dans ce pays sahélo-saharien. Une décision à laquelle souscrivent les alliés de Paris, occidentaux comme africains.

Mais le fait le plus notable est la colère qui sourd dans plusieurs autres capitales africaines contre la présence française. Le Burkina Faso et même le Tchad, traditionnel partenaire, sont animés des mêmes sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.