The news is by your side.

Terrorisme en chiffres: Les Marocains dans le lot

9

Le nombre de djihadistes marocains ayant rejoint le front syrien représenterait au moins 10% du total des contingents étrangers en activité dans ce pays du Levant. Tel est le constat établi, froidement, par Interpol. L’organisation internationale de police a indiqué, au titre de son dernier rapport sur le terrorisme que, sur les 25.000 djihadistes ayant rejoint l’Irak et la Syrie, entre 2.000 et 2.500 personnes sont marocains ou d’origine marocaine. Interpol évoque aussi la multiplicité des sources d’approvisionnement de Daech et d’Al Nosra, entre autres, en  djihadistes. Pas moins de 50 pays y ont exporté des combattants. Mais le pire est que mis sous la double pression russe et syrienne, nombreux sont les terroristes qui ont fui les zones de combat. Et c’est leur retour à leur pays d’origine qui donne l’urticaire aux divers services en charge de la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :