TOURISME : Démoralisant surplace…

0
Les acteurs de l’industrie touristique doivent se faire du mourant ! Selon l’Observatoire du Tourisme, les arrivées touristiques aux postes frontières enregistrent une baisse de 2% pour le mois de septembre 2016, comparativement à la même période de l’année précédente, pour se fixer à 811 663 personnes, dont 402 233 MRE (+2,1%) et 409 430 touristes étrangers (-5,8%). Par conséquent, le cumul des arrivées sur la période janvier-septembre 2016 s’établit à 8 131 300 personnes (+0,3% comparativement à janvier-septembre 2015). Sur le seul mois de septembre 2016, les plus fortes baisses concernent les arrivées en provenance de France (-5,6% à 249 704 personnes), d’Italie (-18,6%) et du Royaume-Uni (-9,9%) à 27 244 et à 49 529 touristes respectivement. A l’opposé, l’Espagne, les Etats Unis et la Hollande affichent des hausses respectives de 2,7% à 170 342 personnes, 7,3% à 21 940 touristes et 0,3% à 42 919 personnes. Concernant les nuitées dans les établissements d’hébergement classés, elles ressortent en accroissement de 6% à 1 714 446 en septembre 2016, intégrant une amélioration de 2,6% à 1 123 135 nuitées pour les non-résidents et une augmentation de 14% des nuitées pour les résidents à 591 311. En cumulé, le nombre de nuitées se hisse de près de 2% à 14 549 771 comparativement à la même période de l’année précédente. Par ville et pour le seul mois de septembre, Marrakech gagne une place et arrive en première position du classement des destinations avec 587 084 nuitées (+10%), suivie d’Agadir et Casablanca avec respectivement 442 063 nuitées (+6%) et 164 572 nuitées (+10%). Dans ces conditions, le taux d’occupation national se fixe en septembre 2016 à 43% (+1 point par rapport à septembre 2015) et à 40% (-1 points) en cumulé. Pas de quoi faire pavoiser les hôteliers. Les recettes voyages en devises, elles, s’améliorent de 13% à 6,6 Mrds Dhs sur le mois de septembre 2016 comparativement à la même période de l’année précédente, contre une hausse de 6,1% à 50,8 Mrds Dhs pour la période janvier-septembre 2016.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus