The news is by your side.

Tram Casablancais : un turc rafle la mise

14
Des cinq groupements d’entreprises en lice pour présenter l’offre la plus avantageuse pour les travaux d’installation de la plateforme ferrée de la deuxième ligne du tramway casablancais, c’est le turc Yapi Merkezi qui s’est distingué. En surclassant kes autres avec une offre d’un montant de 900 MDH dont près de la moitié (454 MDH) sera réglée en devises.
L’entreprise turque n’est pas inconnue puisqu’elle avait déjà participé à la réalisation de la première ligne entre 2010 et 2013. L’attribution de ce marché fait suite à l’appel d’offres lancé par Casa-Transport, l’autorité publique en charge de l’infrastructure, en début d’année. C’est au nez et à la barbe de son rival Makyol, autre groupe turc, de deux groupements franco-marocains à savoir Colas Rail – Colas Maroc – GTR d’une part et Société générale des travaux du Maroc – TSO (NGE) de l’autre, et du groupement luso-marocain Somafel – Seprob que Yapi Merkezi a fini par rafler la mise. Sur son site internet, ce groupe familial a expliqué son succès par la « haute performance démontrée par Yapi Merkezi dans la première ligne de tramway de Casablanca a joué un rôle considérable dans l’attribution de ce second projet de jalonnage à Yapi Merkezi ».
Comptant parmi les principales entreprises turques de construction, notamment dans le domaine des infrastructures ferroviaires, Yapi Merkezi a réalisé en 2015, 810 millions de dollars de chiffre d’affaires, dont 70% à l’international, essentiellement dans le monde arabe (Dubaï, Algérie, Qatar, Arabie saoudite, Maroc…). Il emploie 13 000 salariés et figure dans le « top 250 » des contractants mondiaux du magazine américain ENR.
A Casablanca, la durée prévue du projet est de 29 mois. Il comprend notamment une plateforme d’une longueur de 14 633 mètres parcourant 20 stations à travers 25 intersections. Cette deuxième ligne de tramway, d’un traçé est-ouest, commencera à l’intersection de l’Ain Diab Anoual / Abdel Moumen, pour arriver à Sidi Bernoussi.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :