Turki Al Fayçal réussit à liguer contre lui le Hamas et le Jihad

0
Turki Al Fayçal n’est pas un sombre inconnu pour que ses propos restent sans réaction. Le prince saoudien qui fut aussi le patron des services de renseignements saoudien n’a pas hésité à attaquer, bille en tête, le Jihad islamique palestinien et le Hamas pour les liens qu’ils entretiennent avec l’Iran, ennemi juré de l’Arabie Saoudite. Lors d’une conférence organisée à Paris par un groupuscule de l’opposition iranienne, le prince saoudien a accusé les factions de résistance palestiniennes de soumission au pouvoir iranien cherchant à créer le chaos dans la région. Dans un communiqué publié dimanche, le Jihad a assuré que «ces accusations sont dénuées de tout fondement et servent l’agenda sioniste œuvrant pour liquider la cause palestinienne et normaliser les relations avec les pays arabes et islamiques». Ajoutant que «ces propos honteux ne portent pas atteinte à notre résistance et à notre peuple, mais nuisent à la personne d’Al Fayçal et au peuple saoudien frère qui ne sera pas fier de trahir la Palestine et de nuire à sa résistance au profit de l’ennemi sioniste.» Le Jihad a également qualifié d’«odieux les propos du chef de la diplomatie saoudienne Adel Joubeir qui a récemment évoqué le retrait des armes du Hamas et du Jihad, au lieu d’assurer la protection du peuple palestinien et de la mosquée Al Aqsa face aux agressions sionistes continues». «Si vous êtes incapables de soutenir la Palestine et son peuple, abstenez-vous d’adopter la logique israélienne consistant à condamner la victime et à s’allier avec le bourreau», a conclu le Jihad islamique.
Le Hamas s’est également joint à cette joute en rejetant fermement les propos d’Al Fayçal, qui a mis en doute le patriotisme de la résistance palestinienne, vu qu’elle jouit du soutien de l’Iran. «Le Hamas, qui est un mouvement palestinien de résistance contre l’occupation sioniste à l’intérieur de la Palestine, rejette ces allégations dénuées de tout fondement», a regretté le Hamas dans un communiqué. «Les accusations d’Al Fayçal nuisent à notre peuple, notre cause et notre résistance. Elles servent par contre les intérêts de l’occupation sioniste et l’incitent à poursuivre son agression contre le peuple palestinien et ses lieux saints.»

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus