Ukraine : Tension à Mariopol

0 55

Alexandre Zakhartchenko a nié la responsabilité des séparatistes dans les bombardements au lance-roquettes qui ont fait 30 morts à Mariopol. Leprésident ukrainien qui craint que ce port stratégique ne tombe entre les mains des rebelles a convoqué en urgence le Conseil de sécurité nationale alors faisant monter la pression internationale contre Moscou.La conquête de cette ville industrielle d’un demi-million d’habitants, dernière grande ville de l’Est ukrainien sous contrôle de Kiev, créerait un pont terrestre entre la Russie et la Crimée, annexée en mars mais très dépendante de Kiev pour ses approvisionnements en eau, électricité et produits alimentaires.L’attaque survenue quelques jours après l’abandon par l’armée ukrainienne de l’aéroport de Donetsk, site hautement symbolique, marque un tournant dans le conflit qui a fait plus de 5.000 morts en neuf mois.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus