The news is by your side.

Un consulat de plus à Dakhla : En attendant le forum Maroc-Communauté des Caraïbes

0 387

Le Maroc est fier de voir la République du Suriname présider la CARICOM à partir de juillet prochain, a affirmé N. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec Albert Ramdin, ministre des Affaires étrangères, du Commerce et de la Coopération internationale du Suriname. Le Surimane assurera par ailleurs la présidence de ce forum, a-t-il ajouté.

N. Bourita a indiqué que l’ouverture jeudi à Dakhla d’un consulat général du Suriname, qui traduit la position constante de ce pays à l’égard de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, s’inscrit dans le cadre de la dynamique importante que connaissent les relations entre le Maroc et les pays de la région des Caraïbes.

Le chef de la diplomatie marocaine a rappelé que jusqu’en 2009, l’ensemble des 14 pays des Caraïbes reconnaissaient la république fantomatique, à l’exception des Bahamas, précisant que 12 des 14 pays de ce groupement ont aujourd’hui changé leur position en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc et de sa souveraineté sur ses provinces du Sud. Tous les éléments sont désormais réunis pour créer un partenariat fort entre le Maroc et l’ensemble des pays des Caraïbes dans le cadre de la CARICOM, a conclu le ministre.

A. Ramdin a réaffirmé la reconnaissance par la République du Suriname de la souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara marocain, indique un communiqué conjoint publié à l’issue d’entretiens tenus à Rabat avec N. Bourita. C’est dans cet esprit que le gouvernement du Suriname a décidé l’ouverture d’un consulat général à Dakhla, ajoute le communiqué conjoint. N. Bourita a affranchi son homologue du Surinam des derniers développements de la question du Sahara et a souligné le soutien de la communauté internationale au plan marocain d’autonomie sous la souveraineté du Royaume du Maroc, comme base unique d’une solution politique consensuelle à ce différend régional. Et réitéré, à cet égard, l’attachement de Rabat au processus politique en cours mené sous l’égide exclusive des Nations Unies, ajoute le document.

Il y a lieu de rappeler que 24 pays ont déjà ouvert des consulats dans les villes de Dakhla (12 pays) et de Laâyoune (12 pays).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.