The news is by your side.

Un convoi US attaqué dans la région de Bagdad : Exit l’accalmie ?

0 103

La trêve semble de courte durée pour l’armée US encore déployée en Irak. En effet, si les tirs des roquettes sur les bases US ont diminué depuis plusieurs semaines, rien n’empêche de prévoir leur recrudescence. La dernière opération qui s’est déroulée dans la région de Bagdad pourrait signifier la fin de la trêve qui coïncide avec une crise politique aigüe. Ainsi, Sabreen News a ajouté que « l’attaque a été exécutée via un engin explosif qui a été placé sur le bord de la route ».

S’il n’y a point eu de détails sur l’étendue des pertes ou des dommages potentiels engendrés par cette opération, on relève que c’est « Ashab al-Kahf », une faction irakienne, qui a revendiqué plus tard la responsabilité de l’attaque contre le convoi américain sur l’autoroute Al-Shula à Bagdad.

Il est à noter qu’après l’approbation du parlement irakien pour le départ des forces étrangères du territoire irakien, les convois US sont constamment pris pour cible, parfois plusieurs fois par jour.

Le parlement irakien avait approuvé le retrait des forces étrangères d’Irak en janvier 2020, après que les forces terroristes américaines aient perpétré l’assassinat du Général Qassem Soleimani, commandant de la brigade al-Qods des Gardiens de la révolution, et Abu Mahdi Al- Muhandis, chef adjoint de la brigade al-Hachd al-Chaabi , et leurs compagnons à l’aéroport international de Bagdad.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.