The news is by your side.

Un F35 s’abîme en Méditerranée : Les Britanniques perdent un chasseur furtif

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 251

Le pilote d’un chasseur-bombardier britannique F-35B, qui a décollé depuis le porte-avions HMS Queen Elizabeth, a dû s’éjecter lors d’un vol de routine, son avion est tombé dans la Méditerranée, a annoncé ce mercredi 17 novembre le ministère britannique de la Défense. « Un pilote britannique de F-35 du HMS Queen Elizabeth s’est éjecté ce matin lors d’un vol de routine en Méditerranée. Le pilote a été ramené en toute sécurité au navire », a indiqué le ministère sur Twitter.
Le ministère a refusé de fournir d’autres détails, expliquant qu’une enquête est en cours.
Les chasseurs-bombardiers F-35Bdécollent depuis le pont du porte-avions HMS Queen Elizabeth depuis 2018, note le ministère de la Défense.
En mars, un F-35B du corps des Marines des États-Unis avait été victime de son propre obus lors de tirs organisés sur le polygone de Yuma, dans l’Arizona. Un obus incendiaire PGU-32 tiré par son canon GAU-22 de 25 mm avait explosé peu de temps après la décharge, causant un préjudice d’au moins 2,5 millions de dollars. Le pilote, qui n’avait pas été blessé, était parvenu à ramener l’appareil à sa base.
En septembre 2020, le magazine The Drive avait fait état d’une collision d’un F-35B du corps des Marines américain et d’un Lockheed KC-130 Hercules pendant un ravitaillement en vol au-dessus de la Californie. Le ravitailleur avait effectué un atterrissage d’urgence, alors que le pilote du chasseur s’était éjecté.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.