The news is by your side.

Un groupe de partis britanniques à la Chambre des communes, a appelé le gouvernement à cesser de financer secrètement des programmes dans les pays Golfe, mettant en garde contre la possibilité d’impliquer Londres dans des violations des droits humains notamment à Bahreïn.

0 99

Selon le journal britannique Financial Times, ce groupe de partis a déclaré que le Fonds d’activité des programmes intégrés est géré à tous les niveaux avec le minimum de responsabilité, de transparence et de précision, malgré son implication dans des violations des droits humains.
Il a révélé que Londres avait dépensé 53 millions de livres sterlings en 4 ans, alors que des militants accusaient la famille royale du Bahreïn de réprimer le soulèvement bahreïni.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.