viagra générique en ligne fiable prix viagra cialis imprimer ordonnance cialis achat en ligne securise generic viagra sildenafil citrate tarif cialis belgique cialis 20mg pas cher belgique medicament anti alcool baclofene prix du viagra 20ng achat cialis generique grande bretagne composition cialis 20mg

Un missile syrien rate Dimona: Raids israéliens sur Damas

L’armée israélienne a lancé des missiles depuis le plateau du Golan «vers des positions dans les environs de Damas» après qu’un missile identifié comme provenant de  Syrie soit tombé dans le sud du pays.

0
Un missile syrien rate Dimona: Raids israéliens sur Damas

L’armée israélienne a annoncé tôt jeudi avoir mené des frappes sur la Syrie après un tir de missile depuis ce pays ayant atterri, selon elle, dans le désert du Néguev, à  proximité d’une installation nucléaire israélienne secrète.

«Un missile sol-air identifié comme provenant de la Syrie est tombé dans le Néguev. En représailles, l’armée israélienne a frappé la batterie depuis laquelle le missile a été lancé et d’autres batteries syriennes de missiles sol-air», a indiqué l’armée israélienne dans un bref message.

Selon l’agence officielle syrienne Sana, des missiles ont été tirés par l’armée israélienne depuis le plateau du Golan «vers des positions dans les environs de Damas», précisant que la DCA a réagi en interceptant

« des missiles et fait chuter la majorité d’entre eux dans cette agression qui a causé des blessures à quatre soldats et causé quelques dégâts matériels».

D’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les frappes israéliennes ont «détruit» des batteries de défense antiaériennes à Dmeir, une ville située à 40 km au nord-est de la capitale syrienne Damas, où seraient entreposées des armes appartenant à des milices pro-iraniennes.

Plus tôt dans la nuit, l’armée israélienne avait indiqué que les sirènes prévenant d’attaques potentielles avaient retenti près du village bédouin d’Abou Qrenat, situé à quelques kilomètres de la centrale nucléaire de Dimona.

Israël n’a jamais reconnu disposer d’un arsenal nucléaire mais des experts étrangers affirment que l’Etat hébreu dispose de 100 à 300 ogives nucléaires.

Le missile est tombé dans un terrain vague et n’a pas fait de victime ou de dégât, a précisé jeudi matin à l’AFP une source militaire israélienne, alors que des médias israéliens, eux, indiquaient que le missile ne visait pas la centrale de Dimona.

L’armée israélienne n’a pas donné à la presse la géolocalisation précise du lieu où était tombé le missile mais un photographe de l’AFP a toutefois indiqué avoir constaté une forte présence des forces de l’ordre dans le secteur d’Ashalim, à une quarantaine de kilomètres de Dimona, dans le Néguev.

Depuis le déclenchement en 2011 de la guerre en Syrie, Israël y a mené des centaines de frappes contre des positions du pouvoir syrien et de ses alliés, à l’exception des forces russes.

Ce tir de missile depuis la Syrie intervient dans le cadre de vives tensions entre Israël et l’Iran qui a promis il y a dix jours de se «venger» après le sabotage de son usine d’enrichissement d’uranium de Natanz imputé à l’Etat hébreu.

B. Gantz charge le Hezbollah

On signalera par ailleurs que le ministre israélien de la Défense a prévenu que toute tentative d’agir de la part du groupe chiite contre l’État d’Israël aura «de lourdes conséquences». Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, a visité mardi le commandement nord de l’Armée de défense d’Israël qui est en veille permanente le long de la frontière israélo-libanaise, relate la chaîne israélienne i24 news. «Nous sommes conscients des tentatives du Hezbollah de nous défier, nous sommes prêts contre toute menace», a déclaré le responsable israélien en ajoutant que l’armée israélienne est «organisée dans le secteur libanais de la meilleure façon possible».

«Derrière lui

There is no event associated with this shortcode.

, il y a l’Iran, qui continue à la fois ses activités régionales, comme le soutien au Hezbollah et à d’autres organisations terroristes, mais aussi ses efforts pour atteindre un seuil nucléaire militaire non autorisé», a poursuivi le ministre israélien.

Par ailleurs, une énorme explosion a été signalée dans une usine israélienne de fabrication de missiles, située a proximité de la ville  occupée al-Qods, dans la région de Ramla au centre de la Palestine .

Le journal Haaretz indique que l’explosion s’est produite pendant que la société Tomar réalisait un essai de simulation pour une fusée satellitaire. Il n’y a pas eu de blessés, selon le journal « Les hauts responsables de la défense enquêtent, en ce moment, sur l’incident pour voir si les instructions ont été respectées », lit-on dans le journal, sans plus de détails. Les colons ont dit avoir entendu une explosion et vu une énorme fumée que certains ont filmé.

La société Tomar est une société militaire qui appartient au gouvernement israélien. Elle  fabrique des systèmes de propulsion pour une variété de fusées et de missiles.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.