Un Tanker détourné vers Puntland: La piraterie reprend-elle au large de la Somalie?

0
Un bateau commercial transportant du pétrole de Djibouti à Mogadiscio a été détourné par des hommes armés, lundi 13 mars 2017, au large de la côte nord de la Somalie.
L’équipage est constitué de huit Sri-Lankais. Les circonstances de ce détournement restent encore floues. On ignore s’il s’agit d’une reprise de la piraterie maritime, un phénomène qui avait été endigué en 2012 par l’intervention massive d’une force navale internationale.
Le capitaine du tanker « Aris-13 » a signalé être suivi par deux embarcations rapides, maniées par des hommes apparemment armés. Quelques minutes plus tard, sa balise a été éteinte et le bateau a fait route vers la côte. Mardi matin 14 mars, il était amarré au large du port de pêche d’Alula, au Puntland, sur le rivage nord de la Corne de l’Afrique.
De tels détournements ont été fréquents au début des années 2010, au point qu’il a fallu non seulement de laborieuses manœuvres politiques à terre pour décourager le business du kidnapping, mais aussi l’intervention d’une flotte internationale en mer et l’autorisation de mesures de protection drastiques à bord. Le dernier détournement dans la zone remontait à 2012, même si les équipages signalent de temps à autre des embarcations hostiles dans la zone.
Selon plusieurs médias locaux, les hommes ayant pris le contrôle du Aris-13 sont des pêcheurs de la région, qui se plaignent des navires étrangers pillant et polluant impunément les eaux somaliennes. Une radio locale a même diffusé l’interview de l’un d’eux, qui dit vouloir attirer l’attention sur la destruction de leur mode de vie, avec la complicité des autorités du Puntland.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus