Une centrale nucléaire spatiale conçue par les Russes: Objectif : recharger les satellites

0 37

 

Roscosmos, l’agence spatiale civile russe, aurait entamé le développement d’une centrale nucléaire spatiale, capable de produire de l’énergie dans l’espace. D’après plusieurs documents transmis par Roscosmos au bureau de construction Arsenal, la centrale devrait transmettre l’énergie produite au moyen d’un rayon laser, afin de recharger les satellites en orbite.

Le générateur atomique à bord de la future centrale spatiale serait en cours d’élaboration depuis 2010, d’après Izvestia. Sa puissance pourrait atteindre les 1 000 mégawatts.

L’année dernière, Energia, une autre entreprise spatiale russe, a accompli avec succès sur terre l’essai d’un système de transmission d’énergie par laser, à une distance de 1,5 kilomètre.

Un appareil semblable avait déjà été testé, sans succès, sous l’Union soviétique. Quant à la combinaison du nucléaire et de la conquête spatiale, elle n’a pas toujours été fructueuse. En 1978, un satellite soviétique équipé d’un réacteur nucléaire s’était abîmé dans le nord-ouest du Canada, contraignant Moscou à payer plus de 10 millions de dollars de compensations à Ottawa.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus