Une entreprise sur trois a réduit ses effectifs au cours du 2e semestre 2020

Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs employés durant le deuxième semestre 2020, par rapport à la même période de 2019 suite à la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

0
Une entreprise sur trois a réduit ses effectifs au cours du 2e semestre 2020

Dans sa 3ème enquête sur les effets du covid-19 sur les activités des entreprises, le HCP précise que la proportion des grandes entreprises (GE) qui auraient réduit leurs effectifs est de 41.9%, 33.4% pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 39.3% chez les très petites entreprises (TPE). 

La réduction des effectifs employés a atteint 50% et plus pour 43% des entreprises ayant déclaré une baisse de leur emploi (37,5%) au deuxième semestre 2020, en comparaison avec la même période de 2019, indique la même source, soulignant que cette proportion s’élève à plus de la moitié des TPE, 27% pour les PME et 11% chez les GE. 

Par secteur d’activité, les entreprises de la construction (56%) et celles opérant dans l’hébergement et de la restauration (64%) ont réduit de plus de la moitié leurs effectifs durant le deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019. En outre, ladite note fait ressortir que près de 81,1% des entreprises ne prévoient aucun projet d’investissement en 2021, 3,9% entrevoient une baisse du niveau d’investissement alors que 6,4% anticipent une augmentation en 2021, faisant observer que cette crise a eu un impact significatif sur le moral des chefs d’entreprises et sur leur vision en matière d’investissement. 

Par catégorie, 10,9% des GE sont optimistes et anticipent une augmentation du niveau d’investissement en 2021. Cette proportion est de 8,3% chez les PME et 5,4% pour les TPE. Par secteur d’activité, près de 19% des entreprises opérant dans le secteur de l’énergie prévoient une augmentation de leurs investissements en 2021. Ce taux est de 12% pour les entreprises qui exercent dans le secteur des industries agro-alimentaires et 11% pour celles qui opèrent dans les industries chimiques et parachimiques. En revanche, la proportion des entreprises, qui ne prévoient aucun projet d’investissement, dépasse 80% dans les industries du textile, les industries électriques & électroniques, l’hébergement et restauration et les activités immobilières.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus