Ventes d’armes bloqués par les députés US: Le véto présidentiel au secours de l’Arabie Saoudite

0 16
Ventes d’armes bloqués par les députés US: Le véto présidentiel au secours de l’Arabie Saoudite

Un revers pour le président Donald Trump !
La Chambre des représentants des Etats-Unis a approuvé mercredi le blocage d’une vente d’armes d’une valeur de plus de 8 milliards de dollars à l’Arabie saoudite et à d’autres alliés.
Désormais, le locataire de la Maison Blanche devrait recourir à son droit de veto pour passer outre.

Les élus, dont beaucoup se sont dits horrifiés par l’assassinat l’an dernier du journaliste saoudien Jamal Khashoggi par des agents de son pays, ainsi que par le conflit au Yémen, ont voté pour une série de mesures visant à empêcher la vente controversée d’armes US à Riyad.

« Quand on voit ce qui se passe au Yémen, il est important que les Etats-Unis prennent position », a déclaré Eliot Engel, élu démocrate à la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

Les résolutions bloquant ces ventes d’armes sont déjà passées au mois de juin par le Sénat, contrôlé par les républicains, et doivent maintenant aller à la Maison Blanche.
Le président Trump devrait y apposer un veto, le troisième de sa présidence.
Il faudrait alors aux deux chambres du Congrès une écrasante majorité des deux tiers pour outrepasser ce veto.
La vente d’armes avait été autorisée fin mai par l’administration Trump, qui avait contourné le Congrès en invoquant une situation d’urgence provoquée par l’Iran.

En attendant, le Pentagone a répondu à l’appel de D. Trump consistant en l’envoi de près de 5.000 marines en Arabie saoudite pour sécuriser une des principales bases aériennes soumise aux missiles Houthis, assimilés à des missiles « iraniens ».
Le déploiement de ce corps expéditionnaire US se fera concomitamment avec le déploiement de batteries anti-missiles US, les fameux Patriot dont l’armée saoudienne est déjà dotée… Sans efficience.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus