The news is by your side.

Vie partisane : Aux législatives, le PJD aligne ses ministres

29

La formation islamiste a choisi Abdellah Bouanou comme tête de liste pour la circonscription de Meknès, Abdelaziz El Omari pour celle d’Ain Chok à Casablanca, Mustapha El Khalfi pour celle de Sidi Bennour et El Habib Choubani pour celle de Midelt.
Le secrétariat général a confirmé la candidature de Bassima Hakkaoui, ex-ministre, pour la liste locale à la circonscription d’Anfa, alors Mohamed Amekraz, ministre en focntion, a été coopté à Tiznit. L’organe décisionnel du PJD a également décidé de plusieurs noms qui représenteront les partis dans les circonscriptions de Casablanca, Mohammedia et Benslimane.
En revanche, les candidatures de plusieurs ténors du parti n’ont pas été validées. Tel est le cas pour Al Moqrii Abou Zaid Al Idrissi, Driss El Azami El Idrissi et Amina Maelainine, parlementaires du PJD, écartés pour laisser la place à de nouveaux visages.
L’organe décisionnel du PJD n’a toujours pas tranché dans le dossier de la candidature de Abdelilah Benkirane, son ancien secrétaire général et ex-chef du gouvernement présentée par l’’assemblée générale régionale du Parti dans la ville de Salé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :