The news is by your side.

Vie partisane :

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a présenté, vendredi à son siège à Rabat, les conclusions de son programme « 100 villes, 100 jours »lancé le 2 novembre2019. Ce dernier fait la synthèse des propositions des populations citadines, en particulier dans les petites et moyennes villes, au sujet des priorités et de l’avenir de leurs cités.

0 162

Parmi les conclusions de cette initiative partisane, qui a conduit des responsables et militants du RNI à la rencontre de plus de 35.000 citoyens dans les différentes régions, figure l’insatisfaction de ces populations quant à la situation des moyennes et petites villes, leur aspiration à un avenir meilleur et leur soif de s’exprimer et d’être écouté.
Ces conclusions insistent également sur le fait que l’économie, tout en constituant la priorité pour ces citoyens, n’est pas la solution à tous les problèmes et que le sentiment de satisfaction du citoyen demeure conditionné par sa capacité à s’intégrer dans la vie sociale.
Elles insistent aussi sur l’importance pour les jeunes d’avoir des espaces de rencontre, d’expression, d’apprentissage et de participation, à travers la mise à niveau des centres culturels et sportifs et l’amélioration des infrastructures locales, et sur le fait que les habitants des petites et moyennes villes n’attendent pas un changement radical de leur situation mais aspirent surtout à faire entendre leurs priorités à travers la démocratie participative locale.
Après avoir constaté que les villes possèdent des potentialités qu’il faut explorer, notamment dans les domaines du tourisme, de l’artisanat et de l’économie solidaire, les rapporteurs des conclusions de ce programme font observer que les priorités de la population ne sont pas au diapason avec les priorités des plans de développement territorial.
Pour Aziz Akhannouch, chef de file du RNI, ce programme constitue un « saut qualitatif dans l’histoire de l’action partisane au Maroc », soulignant que cette initiative est un pas en avant pour plus d’engagement et de responsabilité envers les citoyens.« Grâce à cette large consultation, on peut considérer que les conclusions de ce programme traduisent les aspirations et les attentes de la population des villes »,a-t-il relevé, notant que le livre émanant de ce programme « 100 villes, 100 jours », ainsi que celui dit« Processus de confiance », constituent la pierre angulaire du programme du RNI.
A ses yeux, le programme « 100 villes, 100 jours » permettra d’élaborer des programmes propres pour chaque ville et province , lesquels constitueront des « chartes d’honneur » et la base de tout contrat liant les citoyens aux élus du parti.
L’approche méthodique adoptée par le parti pour le traitement et l’analyse des données collectées sur les villes a permis, a-t-il ajouté, de classer ces villes en six groupes: les villes qui souffrent de difficultés économiques, les villes fragiles, les villes périphériques, les villes à caractère agricole, les villes dynamiques et les grandes villes.A. Akhannouch a poursuivi que les conclusions du programme « 100 villes, 100 jours » ont permis également au parti d’élaborer un plan de développement pour une nouvelle vision urbaine des villes moyennes, basée sur cinq axes, à savoir la centralité du citoyen dans l’élaboration des programmes de développement, la promotion de l’économie et de l’emploi, la concentration des investissements sur les services sociaux prioritaires, la consécration de la cohésion sociale des habitants des villes ainsi que le renforcement de l’identité et du sentiment d’appartenance à la ville.
-L’état d’avancement du projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech a été au centre d’entretiens, tenus jeudi à Tanger, entre une délégation du groupe chinois CCCC/CRBC et le bureau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
La délégation chinoise, conduite par le directeur général par intérim du groupe, ShiXiaobo, et composée notamment du directeur commercial du groupe, Zhu Fan, a examiné avec la présidente du Conseil régional, Fatima El Hassani, et des cadres supérieurs, les étapes de réalisation de ce projet maroco-chinois prometteur, souligne un communiqué du conseil de la région.
Mme El Hassani a, dans ce cadre, informé la délégation chinoise de l’approbation par le Conseil régional, lors de sa session ordinaire du mois de juillet tenue lundi dernier, du transfert de 30% de ses actions dans la société d’aménagement de Tanger-Tech au profit du groupe chinois, réitérant la disposition de la région à mobiliser tous les moyens nécessaires pour réussir ce projet.
Elle a relevé que les deux parties espèrent voir la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” s’ériger en modèle de partenariat entre les deux pays en Afrique et en Méditerranée, s’arrêtant sur le grand impact positif attendu de ce projet prometteur, qui doit répondre notamment aux aspirations des habitants de la région en matière de développement économique et social, et de création d’emplois dans différents métiers.
Pour sa part, Xiaobo s’est dit “satisfait” de l’approbation par le Conseil régional du transfert de 30% de ses actions au groupe “CCCC/CRBC”, ce qui devrait soutenir les préparatifs, qui ont atteint un stade avancé, pour le lancement effectif du projet dans les délais fixés, soulignant l’intérêt porté par le groupe pour les opportunités d’investissement qu’offre la région, qui dispose de nombreux atouts pour accueillir les investissements.
Il a noté que ce projet devrait renforcer le partenariat entre les deux pays, et constituer un modèle pour attirer davantage d’investissements chinois, ce qui contribuera à promouvoir le rayonnement international du Royaume du Maroc en général, et de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en particulier, poursuit la même source.
Après que le Conseil régional et le groupe BMCE Bank of Africa aient transféré respectivement 30 et 5% de leurs actions, le capital de la société d’aménagement de Tanger-Tech est désormais réparti entre le groupe CCCC/CRBC avec une part de 35%, le groupe BMCE Bank Of Africa (25%), le Conseil de la région (20%) et l’Agence spéciale Tanger Med (20%).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.