Vive tension à Gaza: Le père de l’opération Safad assassiné

0
C’est dans le quartier Tel al-Hawa, au sud de Gaza-ville, que des hommes armés inconnus ont assassiné, vendredi dernier, Mazen Fuqaha, 35 ans, originaire de Tubas, au nord de la Cisjordanie occupée, membre des Brigades al-Qassam, branche armée du Hamas. Le mouvement Hamas a qualifié l’assassinat d’ « attaque lâche de l’occupation » et a promis qu’ « Israël paierait pour ses crimes.
Les Brigades Abu Ali Mustafa, la branche militaire du Front populaire de libération de la Palestine a également dénoncé l’assassinat, disant qu’il « entraînerait une réponse dure de toutes les factions de la résistance.»
Le mouvement du Jihad Islamique, quant à lui, a déclaré que l’assassinat de Fuqaha marquait le début d’une « nouvelle offensive » d’Israël contre la résistance palestinienne, et que la résistance avait le droit de riposter et de se défendre.
En représailles contre l’assassinat de Cheikh Salah Shahadeh, en juillet 2002, au cours d’un raid meurtrier qui avait coûté la vie à 15 hommes, femmes et enfants (une bombe d’une tonne larguée par un F16 de l’armée d’occupation sur un quartier de Gaza-ville), Mazen Fuqaha avait mené fin 2002 l’opération Safad, qui s’était soldée par la mort de 9 occupants et des dizaines de blessés. Pris, il avait été condamné par le régime sioniste à la perpétuité.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus