WikiLeaks et l’administration Obama : Je t’aime, moi non plus…

0
Drôle de jeu que celui-là : WikiLeaks a promis une récompense de 20 000 dollars pour tout document en provenance de la Maison Blanche avant que l’administration Obama ne s’en débarrasse. Alors que l’administration Obama avait tout fait pour mettre la main sur le hacktiviste J. Assange réduit à l’exile dans l’ambassade du Pérou à Londres. « Nous offrons une récompense de 20 000 dollars pour toute information permettant l’arrestation ou la mise à l’index de tout agent de l’administration Obama ayant détruit des dossiers importants. », assure l’organisation spécialisée dans la fuite de documents secrets. L’appel vise les administrateurs informatiques de la Maison Blanche: « Ne la laissez pas détruire à nouveau l’Histoire des Etats-Unis! Copiez (les documents) maintenant, et envoyez (les) à WikiLeaks quand vous voulez! ». Reste à savoir si l’appel sera suivi d’effet… Et que le débat semble vain aux USA, l’administration Obama devant sacrifier à la routine en livrant ses fonds documentaires aux archives US au lieu de les détruire.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus