Wikileaks fête ses dix ans : Une cascade de révélations en novembre

0
C’est un anniversaire informel que célébrait, mardi 4 octobre, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Il y a dix ans, il enregistrait un nom de domaine qui allait gagner en célebrité : Wikileaks.org. Cent vingt mois plus tard, l’organisation a fait étét, lors d’une conférence de presse à Berlin, une longue liste de ses publications (câbles diplomatiques américains, courriels, etc.) en se félicitant d’avoir rendu publics « dix millions de documents » qui seraient « restés inaccessibles au grand public » sans son action.
Les soutiens du site, notamment aux Etats-Unis, s’attendaient à ce que Julian Assange profite de l’occasion pour faire de nouvelles révélations concernant Hillary Clinton – l’organisation et ses proches ont fait allusion à plusieurs reprises au fait qu’elle détient d’autres documents incriminant la candidate démocrate, après la publication cet été de courriels du Parti démocrate qui montraient qu’elle avait été favorisée par les instances du parti dans son combat contre son rival pour l’investiture, Bernie Sanders
WikiLeaks n’a cependant publié aucun document à l’issue de sa conférence de presse, mais J. Assange promet que de très nombreuses révélations seront bientôt mises en ligne. L’organisation publiera de nouvelles informations « chaque semaine pendant les dix prochaines semaines », en citant explicitement la date du 8 novembre et l’élection présidentielle américaine. Ces nouveaux documents contiendront « des informations importantes sur des sujets comme la guerre, le trafic d’armes, Le pétrole, Google, l’élection américaine et la surveillance de masse », a affirmé Julian Assange.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus