The news is by your side.

WikiLeaks se démarque de Moscou : Julian Assange juge politisé le rapport de la CIA

12
Le rapport de la CIA sur l’intervention de la Russie dans l’élection américaine est un «communiqué de presse» avec un objectif «politique» et n’apportant aucune preuve, a affirmé Julian Assange lors d’une conférence de presse en ligne. La CIA indique dans un rapport avoir établi que des personnes liées à Moscou ont fourni au site WikiLeaks des e-mails piratés sur les comptes de l’ancien directeur de campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton, John Podesta, et du parti démocrate, entre autres.
«Ce n’est pas un rapport des services de renseignement, (…) c’est honnêtement assez embarrassant pour la réputation des services de renseignement américains. C’est un communiqué de presse et ça a été clairement fait pour avoir un effet politique», a déclaré le fondateur de WikiLeaks lors d’une intervention en direct sur le service vidéo de twitter, Periscope. «La politisation évidente du rapport se situe dans les passages faisant référence aux intentions de l’Etat russe vis-à-vis de Donald Trump», a-t-il ajouté. «Ce rapport est une attaque politique contre Donald Trump» et vise à «délégitimer l’élection» du nouveau président américain, selon lui. «Il n’y a aucune preuve de rien nulle part dans le rapport», a-t-il ajouté, refusant une nouvelle fois de révéler quelles sources avaient transmis ces e-mails à WikiLeaks.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :