Yémen : un raid de plus sur un hopital

0 69
Onze personnes ont été tuées et dix-neuf blessées dans un raid aé-rien ayant touché hier lundi un hôpital de la ville d’Abs, dans le nord du Yémen, a annoncé Médecins sans frontières (MSF). Neuf sont mortes sur le coup et deux ont succombé des suites de leurs bles-sures lors de leur transfert vers un autre établissement, a détaillé l’organisation humanitaire dans un communiqué.
Un électricien de MSF figure parmi les personnes tuées, tandis qu’un médecin et un infirmier travaillant pour l’ONG ont été gravement touchés. Les autres victimes sont des patients. « Tous [les blessés] ont été stabilisés sur place avant d’être transférés, pour les plus graves, dans un autre hôpital situé à deux heures de distance », a précisé Tere-sa Sancristobal, responsable opérationnelle des opérations d’urgence pour MSF dans le pays.
Selon Mme Sancristobal, c’est « la quatrième attaque » contre un site de MSF « en moins de douze mois » dans ce pays dévasté par la guerre. L’attaque de lundi a eu lieu 48 heures après des frappes, là encore menée par la coalition : 10 enfants morts. Selon MSF, celles-ci avaient touché une école, ce que nient les alliés, qui ont affirmé avoir ciblé un camp d’entraînement où les rebelles formaient des enfants soldats.
Cette escalade a attiré l’ire des Etats-Unis qui ont vivement condam-né pareils raids menés par la coalition contre des cibles civiles.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus